Sep 072012
 

C’est parti pour la 2ème manche de ce championnat d’Europe et voici les résultats de la première manche, disputée hier et remportée par l’espagnol Xevi Bonet sous Niviuk Icepeak 6 : www.aerogliss.com/euro2012/results

Résumé d’hier : Manche 1 – course au but de 103 km.

La météo du jour s’annonce bonne pour la première manche des Championnats d’Europe. Le directeur d’épreuve, François Gerin-Jean, annonce un parcours de 103 km, sous la forme d’une course au but. Les concurrents se mettent en l’air vers midi, se placent stratégiquement par rapport à la porte de départ située 2 km devant les décollages et s’élancent tous ensemble, en direction du premier point de virage, vers le sommet du Blayeuil, au Nord de Digne. Plusieurs options tactiques sont possibles et les cheminements décidés en vol par les pilotes conditionnent bien sur leurs résultats dans la course. L’équipe de France choisit la ligne droite, talonnée par les Suisses et bien
d‘autres pilotes. Les plus prudents prennent le chemin des écoliers, en cherchant leurs appuis le long des reliefs, par la montagne de Coupe, à l’Est de Digne.
Déjà quelques pilotes se posent sur cette première branche, dans les vallées étroites au nord du Cheval Blanc.
Au pc de la course et sur internet, on suit la course en direct, grâce au système de « Live Tracking » – suivi instantané de chaque concurrent par GPS sur www.para-euro2012.com, site officiel du Championnat d’Europe. Au sol, les navettes de récupération se mettent en route vers le col du labouret ainsi que Tartonne. Vers 15 h apparait dans le ciel de St André le groupe de tête, en transition vers la montagne de l’Aup (Nord de Castellane). Une demi-heure passe et voila les premiers pilotes qui franchissent la ligne d’arrivée sur la crête des Serres, à l’Est de St André. Dans la demi-heure suivante, pas moins de 75 pilotes atteignent le but et posent heureux d’une belle manche, en condition modérément fortes.

Les derniers pilotes en l’air verront la manche interrompue pour des raisons de pluie sur le dernier point de virage. Il faut savoir que les parapentes de compétition sont si exigeants qu’ils ne tolérent guère d’être mouillés. De fait, c’est pour une raison de sécurité que ces derniers pilotes voient leur vol stoppé. Leur position est matérialisée au moment du stop et le classement en tiendra compte.

Au but, à Saint André, commence le fastidieux travail de pointage, récupération de tout ce petit monde dispersé dans les vallées, déchargement des traces Gps pour le pointage et le classement.
Quelques officiels du jury vérifient aléatoirement certains équipements et leur conformité par rapport au matériel de série.

Vers 20 heures arrive enfin le dernier pilote et le classement peut être établi. Au final, quelques belles surprises qui bousculent les têtes de série : Le pilote espagnol Xevi Bonet remporte la manche, suivi de Martin Petz, pilote allemand, puis de Yassen Savov – Bulgare. Le premier français, stephane Drouin est 7eme. La première femme, Isabella Messenger du team allemand est 84 eme.

Rien n’est joué bien sur et les manches à venir peuvent tout changer…

Classement général provisoire après Manche 1:

1 Xevi Bonet  Espagne sous Niviuk Ice peak 6 – team Niviuk
2 Martin Petz Allemagne sous Ozone Enzo
3 Yassen Savov Bulgarie sous Ozone Enzo
4 Russel Ogden Angleterre sous Ozone Enzo – Team Ozone

Classement Femme
1 Isabella Messenger Allemagne sous Ice peak 6
2 Elisa Houdry France sous Ice peak 6
3 Kristy Cameron GB sous Ozone Enzo

Classement Equipe

1 – Allemagne
2 – Espagne
3 – Autriche
4 – France

 

 Publié par à 10 h 51 min

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.