Parapente Mag n°181

Parapente Mag est né il y a 30 ans (N°1 : décembre 1988). Nous avons d’abord pensé faire un numéro évoquant toutes ces années de passion parfois entachées de moments difficiles. Mais un anniversaire, c’est toujours un peu égocentrique : les autres s’en fichent et ils ont sûrement raison. Alors amis lecteurs, permettez-moi juste, pour l’occasion, de rendre hommage à Kti (Devos). A 25 ans, prof de gym en Corse (un métier sûr dans un bel endroit…) et joueuse de handball à bon niveau, elle abandonne tout pour me suivre dans l’aventure incertaine de ce magazine de parapente. Elle apprend le métier sur le tas, passe le brevet d’état de monitrice de parapente et peu à peu, prend les choses en main. Depuis, elle a su démontrer sa passion du vol en remportant 10 fois le challenge Vol et ski et 4 titres de championne de France. Je veux aussi saluer Michel Hommell, notre éditeur, qui nous a fait confiance depuis le début. Alors qu’il ne connait strictement rien au parapente et qu’il s’en fiche, il nous a encouragés à persévérer, nous aidant quand c’était difficile et ne nous demandant jamais rien d’autre que de faire une beau magazine. Des entrepreneurs comme lui sont une sorte de miracle pour des passionnés comme nous. L’homme est devenu un ami, un vrai. Merci Michel, merci Kti.
Pierre Pagani

Au sommaire de ce numéro : Les tendances 2019, les interviews de Gin Seok Song, Omar Zaiter, nos conseils de pilotage au sol (4e partie), focus voyage à Madagascar, les essais avec Skywalk Cumeo et UP Mana, les tests biplaces (Golden 4, Beluga 4), Alexandre Paux nous parle sécurité tandis que Théo de Blic explique l’accro.

Découvrir le sommaire complet et commander ce numéro de Parapente mag en version numérique ou en version papier sur la boutique officielle de Parapente Mag