Parapente Mag n°182

Beaucoup ont vu cette vidéo où un parapentiste en colère détruit sa voile. Le tissu se déchire comme du papier et le parapentiste insulte le constructeur de la voile. Quand on connait le sérieux et la passion qui animent nos fabricants de parapentes et de tissus, on comprend vite qu’il s’agit d’une supercherie. Presque tous les constructeurs utilisent les tissus des deux principaux fournisseurs (Porcher et Dominicotech) : ils auraient donc tous rencontré le même problème avec le tissu incriminé ! Les fabricants de la voile et du tissu incriminés ont cherché à joindre les auteurs de la vidéo, car ils ne demandaient qu’à comprendre. Mais ils n’ont jamais pu voir le parapente incriminé… L’attitude d’un pratiquant responsable aurait été de contacter le fabricant de sa voile avant de crier au scandale sur les réseaux sociaux. Cette vidéo semble avoir été diffusée dans le seul but de nuire, sans considération pour les conséquences économiques d’une telle atteinte à l’image du constructeur. S’il s’agissait réellement d’un tissu fragilisé, deux explications sont possibles :

• 1. Un lot de tissus défectueux… mais la probabilité est très faible qu’un tissu échappe aux contrôles très rigoureux réalisés par le fabricant de tissus puis par le constructeur de voile. (D’autres éléments techniques écartent cette hypothèse, en particulier le fait que les vidéos semblent incriminer un tissu noir et un tissu blanc qui font assurément partie de deux lots de production différents !).

• 2. Une utilisation très intensive de la voile : on peut détruire un train de pneus en moins de 100 km, on peut détruire rapidement une voile en la laissant longuement exposée au soleil, en la pliant n’importe comment ou en la rangeant systématiquement humide dans un endroit chaud !

Au sommaire de ce numéro, outre un article sur les tissus innovants, on se balade à Bir en Inde et sur le Toubkal au Maroc, on rend hommage à Pierre Naville, on présente des essais de Supair Step, Swing Agera RS et Dudek Runfly, on parle pilotage avec les fermetures asymétriques…
Découvrir le sommaire complet et commander ce numéro de Parapente mag en version numérique ou en version papier sur la boutique officielle de Parapente Mag