Hors-série Sites 2019

Sites 2019
Le hors série de Parapente Mag consacré aux plus beaux sites de vol libre. Cette année, focus sur 50 spots de la côte Ouest, de Calais à Hendaye.

Les habitués du vol bord de mer ont souvent un pilotage fin et précis, car ils volent proches du relief. Il faut être précis pour rester toujours bien placé dans la vague d’air porteuse et cheminer adroitement entre zones au vent, porteuses, et zones sous le vent. En bord de mer, la repose au décollage devient une constante qui, elle aussi, réclame un pilotage calme, juste et fluide. Voler en soaring sur des dunes ou des falaises est évidemment très différent du vol thermique alpin. C’est une pratique bien moins engagée, plus douce, plus contemplative, plus apaisante, plus… poétique. En tous cas lorsque la brise marine offre sa douceur habituelle.

Cependant il ne faut pas sous-estimer l’exigence du soaring de bord de mer qui recèle des pièges spécifiques liés aux variations de hauteur et d’orientation du relief, aux croisements avec les autres ailes sur un cheminement parfois étroit, à l’éventuel forcissement ou affaiblissement de la brise (voir le très bon article technique de Claude Bellessort pages 10 à 13).

Voici tous les principaux sites de la côte Ouest, de la frontière belge à la frontière espagnole. Magnifiques mais souvent fragiles. Il en existe d’autres, mais non conventionnés et les révéler reviendrait à les faire rapidement interdire : seuls les locaux, s’ils vous adoptent, pourront vous initier à ces zones secrètes. Si nous ne voulons pas les priver de leur terrain de jeu (souvent unique) nous devons respecter absolument leurs consignes. N’oublions pas que lorsque nous arrivons sur un site, ce site existe parce que les locaux ont négocié longuement et souvent difficilement les autorisations nécessaires.

Découvrir le sommaire complet et commander ce hors-série Sites 2019 de Parapente mag en version numérique ou en version papier sur la boutique officielle de Parapente Mag