LE MAG’ N°141

 

le 3 avril 2012

G comme Gravité

L’homme n’est pas fait pour la force centrifuge. Récemment, Michel Piazza, parapentiste corse, n’est pas ressorti d’une série de 360°, et il n’est pas le premier. Le pilote de tests Alain Zoller, les jeunes fils de Denis Cortella et Serge Tuaz, ont eu plus de chance. Ce sont, bien sûr, les plus audacieux qui sont en danger, car heureusement, la plupart des pilotes limitent leurs spirales, sachant qu’au-delà d’un certain seuil, ils ne sauront pas forcément trouver la porte de sortie.
Pour prendre rapidement conscience de tout cela, il suffit d’aller faire un tour sur l’étonnant simulateur G Force Trainer (voir page 20 le récit de notre expérience). Cette machine permet d’aller tâter, sans risque, les effets de la force centrifuge. On en ressort avec une certitude : l’homme n’est pas fait pour les G ! La force centrifuge, on peut tenter de l’apprivoiser, l’étudier, on peut mesurer sa résistance personnelle et s’entraîner à l’améliorer, mais elle ne sera jamais une partie de plaisir et il y aura toujours un risque à la fréquenter à des niveaux trop élevés. Il ne faut pas banaliser les G.

Si vous voulez absolument faire des spirales très engagées, commencez par vous y entraîner sans risque sur le G Force Trainer. Ou bien faites un stage de Pilotage, ou de SIV, sécurisé. Vous serez ensuite bien mieux armé pour les spirales. Les G ne sont fréquentables qu’en parfaite connaissance de cause, avec un entraînement spécifique, en apprenant les techniques de respiration adéquates. En attendant, contentons-nous de spirales soft !

PS. Ne ratez pas la vidéo de Pal Takats sur son record au G Force ! (c’est sur www.parapentemag.fr).

Dans un autre registre , ne ratez pas non plus l’excellent portrait que Christian Chevallet a fait de Jean-Marc Caron (page 26)

Sommaire

Expérience G Force : Le manège infernal
Lorsque j’ai vu les premières photos du G-Force-Trainer, je me suis dit : “je veux aller voir”. J’imaginais une sorte de gentil manège pour parapentistes…
Filière : les Jeunes du Pôle espoirs
Zoom sur Six garçons, une fille. Ils ont 16 ou 17 ans et ont en commun le privilège de se partager entre études et parapente, dans le cadre du Pôle Espoirs vol libre du lycée de Font Romeu, dans les Pyrénées…
Portrait : Jean-Marc Caron
2ème de la Coupe du Monde au Mexique, Jean-Marc Caron reste à 43 ans, le pilote français le plus fiable et le plus titré…
Site : la Colmiane
Il y a peu de chance que vous tombiez sur la perle des sites de vol libre du Mercantour, car la route ne mène nulle part,elle permet juste de rejoindre les vallées de la Vésubie et de la Tinée. Il faut donc en avoir envie…
Voyage : Adriatik Summer tour
Suite de l’Adriatik tour de Manu Bonte. Après la Grèce, il nous emmène en Albanie où tout est à explorer, en Macédoine où l’activité est déjà structurée, et au Montenegro où le parapente se développe à grands pas. Une exploration qui révèle de véritables perles…
Interview : Dominique Cizeau
La première fois que je l’ai rencontré, Dominique avait 33 ans, il vivait en Andorre où il était commercial Edel France pour Airex (importateur de la marque coréenne). 15 ans plus tard, il est en Espagne où il a créé et dirige Niviuk.
Essais, Philippe Lami a essayé pour vous :
Gradient Aspen 4, Marc Para Marvel, Swing Astral 7

Aérologie : les conditions de printemps
Alors que l’automne s’installe dans l’hémisphère sud, que se passe-t-il dans l’hémisphère Nord au printemps ? A partir du 21 mars (équinoxe), les jours rallongent…


Compétition : Pwca
Fin janvier au Mexique, la finale de la Coupe du Monde a consacré le Suisse Peter Neuenschwander, la Tchèque Petra Krausova, et par équipes, la France devant la Suisse et l’Italie. Jean-Marc Caron et Seiko Fukuoka sont vice-champions. Michel Farrugia, parapentiste et photographe, y était…

Poster

 Publié par à 13 h 29 min