Août 072013
 

Eclaircissements à propos du contrôle et de l’entretien du suspentage de la nouvelle Peak 3
Suite à plusieurs questions concernant les méthodes requises pour contrôler et réviser le suspentage de la nouvelle Peak 3, nous mettons à votre disposition l’information suivante:La Peak 3 est équipée d’un suspentage fin de haute qualité (Vectran Cousin) capable d’offrir un niveau maximum de performances tout en maintenant l’ensemble des garanties de sécurité. L’utilisation de ce type de suspentes non gainées permet une nette amélioration du rendement de la voile, mais elle  exige aussi un contrôle plus spécifique de la tresse à nu.

Ceci ne signifie en aucun cas que le suspentage de la Peak 3 requiert un soin supérieur aux autres voiles à deux lignes du marché, bien au contraire: sa durée de vie s’inscrit dans les standards des suspentes non gainées, sa résistance est garantie sur 150 heures de vol et sa résistance aux UV fait partie des plus élevées pour ce type de suspentes. Toutes les voiles de dernière génération du marché exigent le même niveau de contrôle et de supervision.

De plus, la Peak 3 utilise le même suspentage que nos voiles de compétitione (Icepeak 6), nous pouvons donc parler de suspentes testées dans les conditions les plus poussées avec des résultats garantis.
De cette manière, en nous basant  sur l’expérience acquise jusqu’à présent, nous pouvons déterminer les besoins réels et spécifiques de ce type de suspentes:

Calage des lignes de suspentes (recommandé)
Nous conseillons de procéder à un ajustement/contrôle des suspentes une fois passées les premières 30-50 heures de vol. Ce contrôle est tout à fait optionnel et n’affecte en aucun cas la sécurité de la voile.

Sur ce type de voile, la répartition totale du poids se fait, à la différence des voiles antérieures (3 ou 4 élévateurs), sur seulement deux rangées de suspentage. Ceci est permis par l’utilisation de matériaux de qualité supérieure et implique que les suspentes sont plus sollicitées et peuvent donc subir de petites variations ou mouvements qui doivent être réajustés.

Procéder à cette vérification sera utile pour optimiser le rendement (en adaptant la voile à chaque pilote en fonction de la zone de vol, de la région climatique, de la température, de l’humidité, du type de terrain, du poids total volant, etc.), pour maintenir les performances originales plus longtemps et pour offrir aux pilotes la meilleure sensation possible de confort et de sécurité en vol à tout moment.

Révisions (obligatoires)
Les révisions périodiques devront être réalisées toutes les 100-150 heures de vol ou tous les deux ans, selon ce qui se présente en premier. Le prix d’un suspentage complet pour la Peak 3 est d’un peu plus de 300 €.